Selon une étude menée par la société des Tickets Restaurant, les Belges accordent plus d’importance à manger healthy que leurs voisins européens. Explications.

Boîte à tartines ou fast-food?

D’après le baromètre FOOD de l’étude menée par Edenred, plus de 55% des travailleurs belges emporteraient au bureau leur lunch préparé à la maison. La moyenne étant de 38,2% en Europe, les Belges s’attachent beaucoup à ne pas se laisser tenter par le diable en déjeunant à l’extérieur.

Concernant la consommation de nourriture fast-food, la moyenne européenne est de 2%. Les Belges, eux, se démarquent carrément avec seulement 0,4% de la population qui consomment ce type de lunch « légèrement » gras pendant la pause.

La qualité avant tout!

Dans tous les cas, qu’ils mangent un repas préparé chez eux ou au restaurant avec leurs collègues, il semblerait que 7 Belges sur 10 s’attachent à la composition de leur plat en privilégiant toujours une alimentation saine!

Il est important de préciser que malgré ces jolis chiffres, 1 travailleur sur 3 ne prend pas de pause pour déjeuner tous les jours. 6% d’entre-eux n’en prendraient même jamais… Une mauvaise habitude contre laquelle il faut se battre. On vous parlait d’ailleurs du jeûne intermittent ici!

Initiatives healthy bien acceptées

L’enquête menée met également en lumière les initiatives des entreprises pour favoriser l’alimentation saine de ses salariés. Les résultats sont plutôt positifs: le fait de proposer de l’eau et des fruits aux employés est largement accepté au sein des infrastructures avec en moyenne 86% de validation de la démarche. Et les incitations à bouger plus, par exemple en empruntant les escaliers au lieu de l’ascenseur, etc. sont également approuvées par 2/3 des Belges.

Ailleurs, c’est pas encore gagné!

On observe dans cette étude que les autres pays d’Europe ne suivent pas tous la marche. Malgré une amélioration depuis la première année où l’étude a été lancée (2009), on observe une légère augmentation des travailleurs qui accordent de l’importance à leur alimentation, mais les objectifs du programme « FOOD » ne sont malheureusement pas encore atteints.

Pour un lunch plus sain: