Vous ne pouvez pas vous passer de jogging, même en hiver? Suivez nos 8 conseils pour courir sans danger par ce temps (très) froid!

Entorse, refroidissement, chute… La course à pied en plein hiver n’est pas une épreuve sans risque. Pour éviter de vous blesser durant votre jogging et vous protéger de l’hypothermie tout en prenant du plaisir, suivez nos 8 conseils qui vous aideront à appréhender votre course à pied sans aucun danger!

Conseils pour votre footing en période hivernale

1. Bien se vêtir pour s’isoler du froid

Si vous tenez à courir en hiver, pensez à choisir un équipement de circonstance! Dans un premier temps, optez pour une couche fine et moulante en tissu synthétique (le polypropylène, par exemple), pour garder votre corps au sec et éviter que vous ne transpiriez de trop. Attention, pour éviter l’effet inverse, évitez les vêtements en coton! Ce tissu, bien que confortable, a pour désavantage de maintenir la transpiration du corps. Résultat: une sensation d’humidité garantie… Pas très agréable! Préférez donc les survêtements en nylon ou en Gore-Tex (tissu imperméable) pour que votre corps puisse respirer et vous protéger du vent, du froid et des précipitations.

Pour le bas, choisissez un collant spécial course à pieds. Il limitera les risques de claquage et vous tiendra chaud, maintenant vos muscles à bonne température.

2. Protégez vos mains et vos pieds

Investissez dans une paire de gants de course qui tiendront vos mains bien au chaud et évacueront la transpiration par la même occasion. Pour vos pieds et jambes, misez sur des bas absorbants ou des chaussettes de course à pieds.

3. Des baskets adaptées

Tout dépend bien sûr du sol sur lequel vous courez. Si vous optez pour le parc ou un décor boisé, misez sur des baskets de « montagne » qui accrocheront mieux le terrain. Sur du bitume, vous pouvez courir avec des baskets adaptées au running. Un conseil: n’hésitez pas à vous rendre directement dans un magasin de sport pour vous fournir adéquatement selon vos besoins.

4. Exit l’écharpe!

Il fait très froid et venteux dehors? Ne portez surtout pas d’écharpe! Elle vous fera d’autant plus transpirer sans évacuer la transpiration. Optez plutôt pour un coupe-vent de sport qui remonte jusqu’au cou.

5. Protégez votre tête

Tout comme les mains et les pieds, la tête est la partie du corps qui fait perdre près de 40% de chaleur corporelle. Il est donc très important de la protéger du froid en portant un bonnet ou un cache-oreilles adapté.

6. Hydratez-vous!

Hiver comme été, il est on ne peut plus important de s’hydrater, car vous transpirez et perdez de l’eau. Compensez donc ce manque en emportant une gourde avec vous si votre jogging est plutôt long.  Si par contre votre footing dure entre 20 et 40 minutes, buvez quelques verres d’eau avant de partir.

7. Échauffement adapté

Prenez le temps de bien vous échauffer pour éviter les claquages, entorses et autres dangers. Ne vous lancez pas directement dans une course effrénée. Allez-y doucement et faites quelques exercices pour réchauffer vos muscles et les préparer au froid. Faites de même pour les étirements, une étape à ne surtout pas oublier!

8. Jogging terminé? Changez-vous illico!

Si votre séance de running est terminée, ne restez surtout pas dans vos vêtements froids et humides. Réchauffez-vous dans un endroit sec et changez vite de vêtements sous peine de risquer l’hypothermie.

À lire aussi: