Coups de foudre, coeurs brisés, potins, mariages et ruptures… Les relations qui naissent sur le lieu de travail ont un petit goût épicé qui donne envie de succomber. À vos risques et périls!

Pendant des années, Alice a entretenu une relation clandestine avec son collègue Guy. Ce qui a mis la puce à l’oreille de ses collègues? Elle semblait aux anges à l’idée de reprendre le travail le lundi matin…

Une aventure 9-17

«Je n’ai jamais considéré que cette relation pouvait être une menace pour mon mariage. Elle se limitait au cadre strictement professionnel. Guy et moi étions amants de 9h à 17h. En dehors de ces heures, notre relation ne comptait plus. Il suffisait que Guy passe à côté de mon bureau et m’effleure le bras pour que mon cœur se mette à battre plus vite. Avec le recul, je réalise que j’étais surtout accro à cette idée d’interdit. Avant de démarrer cette aventure, ma vie privée me semblait totalement ennuyeuse. Flirter dans une voiture ou s’envoyer des messages comme de simples ados pimentait mon quotidien. J’adorais me retrouver avec lui dans une salle de réunion pleine d’autres collègues.

« Nous parvenions à canaliser notre énergie sexuelle pour être plus productifs. »

Nous échangions des regards brûlants. C’était terriblement excitant. Je savais qu’une fois le meeting terminé, nous allions nous retrouver pour un moment torride. Pendant toute cette période, j’étais extrêmement performante. Notre intimité me boostait. Nous parvenions à canaliser notre énergie sexuelle pour être plus productifs.» Alors qu’Alice était convaincue que la relation était sous contrôle, Guy avait l’intention de quitter sa femme. Il attendait donc de sa maîtresse qu’elle en fasse autant. Pour Alice, cette relation a entraîné une prise de conscience. Tout à coup, son couple officiel ne lui semblait plus triste et ennuyeux, mais bien rassurant et sécurisant. Compte tenu des sentiments de Guy, il lui était impossible de continuer à travailler dans le même service que son ex-amant. Elle a donc cherché un job dans une autre entreprise. «Lorsque j’ai quitté la boîte, j’ai découvert que tout le monde était au courant de notre aventure. Et depuis le début.»

Coup de foudre au boulot: les do’s & don’ts

  • Ne donnez pas de faux espoirs à votre amant. Expliquez-lui clairement si vous recherchez une aventure ou une vraie relation. La franchise vous évitera bien des problèmes.
  • Si votre relation ne dure qu’une nuit, n’en parlez à personne.
  • Si elle devient plus sérieuse, il est alors préférable de mettre votre chef et vos collègues au courant.
  • Décidez, au préalable, qui de vous deux demandera sa mutation en cas de rupture.
  • Si la relation se termine, évitez de véhiculer des ragots au sujet de votre ex-amant.
  • Si la relation s’officialise, faites en sorte de partager davantage de choses que juste votre lieu de travail.

L’amour au bureau en chiffres

  • Selon flirt.com, 80 % des travailleurs souhaitent trouver l’amour au bureau. La raison invoquée? Au travail, plus besoin de faire connaissance. La glace est déjà rompue. (references.lesoir.be)
  • D’après Newwoman.co.uk, 82 % des femmes ont déjà flirté avec un de leur collègue et 61 % sont déjà passées à l’acte. (references.lesoir.be)
  • 31 % des Belges sont déjà tombés amoureux d’un collègue. 18 % d’entre eux sont passés à l’acte. (www.vacature.com)
  • 60 % des Américains déclarent avoir couché avec un collègue/supérieur sur leur lieu de travail. (Business week, 2013)

À lire aussi: