Tous les après-midi c’est la même chose. Après le lunch, vous dodelinez devant votre ordinateur, tout en essayant de ne pas vous endormir. Mais faut-il vraiment résister?

Si certains aliments sont à bannir au bureau pour leur effet « marchand de sable », votre alimentation n’est pas la seule responsable de votre fameux coup de pompe post-lunch. Et si, au lieu de résister, nous succombions à l’appel du sommeil?

Des scientifiques se sont récemment penchés sur le fameux coup de pompe auquel nous succombons toutes aux alentours de 13h-14h. Et, vous allez adorer leur conclusion! Selon les chercheurs, il faudrait, au lieu d’une longue nuit de sommeil, dormir deux fois par jour. Il faudrait diviser notre nuit de sommeil en deux grosses siestes. Cela vous permettrait d’être plus éveillée et beaucoup plus alerte dans la journée. Terminés les « coups de pompe » et le manque de productivité du début d’après-midi. En plus de regagner de l’énergie, votre créativité serait elle aussi décuplée!

Selon le Dr Melinda Jackson, psychologue du sommeil à l’Université RMIT de Melbourne, cette méthode pourrait totalement s’adapter à notre horaire. « Prévoir deux périodes de sommeil est totalement possible, surtout si vous avez des horaires flexibles. Vous aurez instantanément plus d’énergie, vous serez plus productive et donc vous pourrez terminer plus tôt et ainsi passer plus de temps avec vos amis et votre famille ».

Alors, vous l’annoncez quand à votre patron?

 

Une nuit 100% réparatrice

PARTAGER