Alerte allergie! Le printemps a débarqué, et les effets du pollen se font déjà ressentir… Voici 5 astuces pour limiter les dégâts causés par les étamines. En effet, si vous êtes sensibles au pollen, votre environnement peut être modifié afin de remédier naturellement aux désagréments du printemps.

01

Lavez-vous plus souvent

Vous avez passé du temps à la campagne, sur une terrasse, dans un parc ou à proximité d’un champ? Il est nécessaire de vous laver à grandes eaux… Prenez une bonne douche et lavez-vous également les cheveux pour ne pas laisser les allergènes se déposer sur votre oreiller le soir venu et vous donner l’envie d’éternuer pendant votre sommeil

02

Sortez vos plantes vertes

Selon une étude menée par l’Université Libre de Bruxelles, les plantes vertes comme le palmier nain, le yucca et le lierre dégagent beaucoup d’allergènes. Vous en disposez chez vous? Sortez-les sur votre terrasse, dans votre jardin ou prêtez-les à vos voisins le temps des allergies… Les ficus et les caoutchoucs sont également à bannir pour les mêmes raisons, surtout dans votre chambre ou la salle de bain.

Mais certaines plantes ont également de très bonnes vertus purificatrices: lisez-en plus ici!

03

Armez-vous d’une solution saline

Eternuements, écoulements nasaux intempestifs et nez bouché sont autant de symptômes que les allergiques au pollen subissent pendant cette mauvaise période, à cause d’une trop grande production de mucus. C’est également votre cas? Rincez votre nez deux à trois fois par jour avec votre solution saline, à la fois peu couteuse, naturelle et efficace. Vous pouvez également la fabriquer vous-même:

  • Versez une demi-cuillère de sel sur 200ml d’eau dans une casserole;
  • Faites bouillir pendant 15 minutes;
  • Utilisez un pot stérile, une bouteille ou une tasse pour conserver le mélange refroidi;
  • Jetez la solution après 24 heures maximum.
04

Misez sur les sources d’antihistaminique naturelles

Le rhume des foins appelé scientifiquement rhinite allergique, est causé par la production d’histamine de notre corps. Les aliments contenant de la quercétine ralentissent cette production et sont donc très appréciés des allergiques au pollen. On peut trouver ce type d’anti-oxydants en grande quantité dans l’oignon rouge et dans la peau des pommes, également riches en vitamine C, recommandée pour lutter contre les allergies.

05

Protégez l’air que vous respirez

N’ayez crainte: nous n’allons pas vous conseiller de passer la saison printanière cloîtré dans votre chambre, fenêtres fermées. Privilégiez juste l’aération de cette pièce le matin, tôt si possible, avant que le pollen ne soit dans l’air. Vos draps quant à eux doivent être changés le plus souvent possible. Vous passez beaucoup de temps dans les transports?

  • En voiture: bloquez l’aération sur circuit fermé et ouvrez le moins possible vos fenêtres.
  • En vélo ou scooter: évitez au maximum les trajets et protégez votre nez et votre bouche à l’aide d’un casque fermé ou un masque adéquat.

Côté santé: