Près d’un Belge sur trois sera atteint d’un cancer avant la fin de sa vie. Un mode de vie sain peut faire la différence: Adam Cunliffe, nutritionniste londonien, a partagé ses conseils sur Goop.com (le site healthy de Gwyneth Paltrow) pour minimiser les risques de ce diagnostic tant redouté.

01

Une alimentation saine va de soi

« On estime qu’un cancer sur trois est lié à l’alimentation. Pour causes, des aliments que nous ne mangeons pas assez comme les fruits ou les légumes ou, au contraire, des aliments que nous mangeons trop souvent tels que le sel, le sucre et les glucides raffinés. », explique Adam Cunliffe.

Bien-sûr, le mode de vie entier doit être pris en compte et pas uniquement la nourriture qu’on avale: « Il va de soi également qu’il faut éviter absolument de fumer, d’être trop stressé, de ne pas faire de sport et d’être trop souvent dans une zone trop polluée,… Et il faut ajouter également que le cancer peut toucher tout le monde. La chance ou la malchance joue également un rôle important« , détaille-t-il.

02

Attention à l’hyperphalgie masquée

Les repas trop caloriques sont courants dans notre société. Les fast-food, les burgers, les plats de pâtes, etc. sont fortement consommés, même si les Belges font fortement attention à leur alimentation par rapport à leurs pays voisins. Il est toutefois important de ne pas craquer trop souvent pour la malbouffe, et de contrôler régulièrement votre IMC si votre balance remarque un changement.

Un conseil: Pour vous aider à prévenir le cancer, veillez également à faire contrôler votre taux de graisse du corps, qui devrait normalement avoisiner les 30% de votre masse corporelle, et 25% pour les hommes. Les médecins disposent généralement d’une balance qui fait automatiquement la mesure.

03

Le sel et les aliments transformés: levez le pied!

Les aliments transformés ou emballés sont souvent riches en sucre, en sel et en matières grasses. Or, la consommation excessive de sel (qui touche une grande partie de la population) nuit gravement à la santé cardio-vasculaire. Le cancer de l’estomac est aussi l’une des graves conséquences de cette surconsommation.

Un conseil: évitez de saler vos plats lors de leur cuisson, et privilégiez le pot de sel à table afin de ne pas en ajouter plus que ce qu’il n’en « faut » (ou faites le test de ne pas en rajouter du tout, c’est encore mieux)!

04

Le sucre

Même si c’est très dur, le sucre est un ennemi dont il faut réellement se débarrasser. Non seulement il est mauvais pour votre ligne, mais il augmente lui aussi le risque de développer un cancer: les cellules cancéreuses, aussi minimes qu’elles soient, se nourrissent du glucose contenu dans le sucre. Les cocktails, les gâteaux, les plats préparés,… sont tous des nids à sucre.

Un conseil: penchez-vous sur la composition de ce que vous mangez et faites un calcul rapide: l’OMS recommande que la portion de sucre ingérée par jour ne dépasse pas les 10% de nos apports journaliers!

05

Les oméga-6 à remplacer par les oméga-3

Les acides gras oméga-6 sont des acides gras poly-insaturés. Vous pouvez par exemple les trouver dans l’huile de tournesol, l’huile de maïs et l’huile de soja, mais aussi dans la margarine, les pâtes à tartiner et dans tous les aliments cuits à la friteuse. Ils peuvent rapidement augmenter les risques d’inflammation. Sachant que les inflammations chroniques des tissus peuvent augmenter le risque de cancer, il vaut mieux donc éviter les oméga-6 au maximum.

Les oméga-3 peuvent parfaitement remplacer les oméga-6 dans vos menus, et sont vraiment meilleurs pour votre santé. Les poissons gras comme le saumon en contiennent beaucoup, les épinards, la laitue, etc. Il existe également des compléments alimentaires d’oméga-3, à shopper ici par exemple.

Un conseil: prêtez une attention particulière aux emballages des sauces ou des plats préparés, qui contiennent souvent des oméga-6 aussi.

06

L’alcool

Boire trop d’alcool, trop souvent, est dangereux pour le foie qui, fatigué, peut alors développer un cancer. Les cancers de la gorge et de l’oesophage peuvent également être causés par l’abus régulier d’alcool, ce qui peut facilement être évité! Boire une à deux boissons alcoolisées maximum par jour (et pas tous les jours) peut limiter les risques de cancers liées à cette consommation. Pour que le foie ne subissent pas trop les effets néfastes de l’alcool, laissez quelques jours entre vos consommations, afin de ne pas trop le fatiguer.

Un conseil: privilégiez le vin plutôt que la bière, plus difficile à « digérer » pour le foie. Mais restez tout de même raisonnable sur les quantités!

07

La viande

Les viandes rouges ainsi que le porc et l’agneau peuvent, consommées souvent, augmenter le risque de cancer. Afin de manger encore plus sainement et éloigner au maximum les risques, des études prouvent qu’il faut également manger le moins possible de viande transformée comme la charcuterie par exemple, qui contient également beaucoup trop de sel.

Un conseil: vous aimez la viande? Mangez-la plutôt biologique, et achetez-la en boucherie si c’est possible.

D’autres conseils santé: