Beaucoup de beautystas en quête d’une routine plus green utilisent des huiles pour hydrater leurs cheveux ou leur peau. Est-ce vraiment une bonne option?

Vous rêvez d’arborer un teint éclatant? Découvrez ici notre sélection des meilleurs sérums!

Quel est le rôle des huiles?

Huile de coco, d’argan ou d’amandes douces connaissent aujourd’hui un franc succès. En masque avant un shampooing, après s’être lavé le visage, le soir avant de dormir…: beaucoup utilisent des huiles au quotidien. Mais cette solution naturelle est-elle vraiment efficace? Pour ce faire, il faut d’abord comprendre comment fonctionne l’hydratation car ce mot n’est pas toujours correctement utilisé dans le secteur de la beauté. Le Larousse parle d’introduire de l’eau dans notre organisme, une action que ne peut pas faire les huiles puisque ces dernières, par définition, repoussent l’eau. Mais, dans ce cas, pourquoi certaines marques assurent-elles que leurs huiles sont hydratantes? Car ces dernières sont capables de retenir l’humidité présente dans votre peau et vos cheveux, elles interviennent donc, en partie, dans le processus d’hydratation. Les huiles ne contribuent pas à hydrater votre peau, mais elles aident vos cellules à conserver son hydratation.

Hydratation≠nutrition

Il ne faut donc pas confondre hydratation et nutrition. L’hydratation consiste à apporter à notre peau et nos cheveux l’eau dont ils ont besoin. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des huiles ou des sérums à base de glycérine ou d’acide hyaluronique. La nutrition, quant à elle, apporte les nutriments gras dont vos cellules ont besoin afin de contrecarrer la perte d’humidité transépidermique et éviter la sécheresse.

Les huiles participent donc à la nutrition de la peau et permettent de conserver son humidité. Ces huiles nourrissent et renforcent la barrière cutanée afin qu’elle puisse mieux résister aux facteurs d’agression extérieurs et conserver son taux d’humidité. Les huiles sont donc utilisées comme agent occlusif pour “emprisonner l’humidité” présente dans les cellules. Elles peuvent également, en fonction de leur composition, améliorer le grain de la peau ou apaiser les rougeurs.

L’analogie brique-ciment

Pour retenir cette leçon beauté, prenons l’analogie de la brique et du ciment. Les cellules sont représentées par les briques et les lipides par le ciment. Le temps, le stress ou les facteurs extérieurs nuisent aux lipides, ce qui fragilise la barrière cutanée (et la bonne tenue des briques). Les huiles aident à reconstituer cette barrière grâce à leurs formules riches en nutriment afin que les cellules (soit les briques) puissent conserver leur humidité.

La différence entre une huile et une crème ? Votre crème ou votre sérum pénètre dans les couches de la peau pour apporter à vos cellules l’hydratation dont elles ont besoin. Les huiles restent en surface et restaurent la barrière cutanée pour maintenir son hydratation. Du coup, quel produit conseillons-nous? Les deux! Sachez que les deux peuvent être utilisés dans votre routine beauté. Pas besoin d’appliquer une huile au quotidien, mais vous pouvez l’utiliser après un masque exfoliant par exemple (veillez à d’abord hydrater la peau avec une crème légère et appliquez ensuite quelques gouttes d’huile en effectuant des mouvements circulaires).

Plus d’astuces beauté: