Après des mois d’hésitations, vous avez enfin tenté la frange; et c’est plutôt raté. Lisez nos conseils pour la dompter et en faire votre alliée!

Qu’on jette la pierre à celle d’entre nous qui n’a jamais rêvé d’une jolie frange droite façon Penelope Cruz ou de side bangs à la Sienna Miller dans « Irrésistible Alfie »… Mais au risque d’en décevoir certaines qui pensaient enfin passer le cap sous les lames des ciseaux, il nous faut vous faire une révélation: la frange, aussi jolie et stylée soit elle, c’est souvent un sacré fardeau. Heureusement, il y a des solutions.

ATTENTES

C’est fait, c’est décidé: vous allez franchir le cap de la frange et réaliser votre envie vieille de plusieurs années de vous faire dessiner cette frange canon dans votre chevelure un peu tristounette. Armée de vos 3176 photos d’inspirations Pinterest sur votre smartphone et après avoir appris par cœur votre discours ultra précis au coiffeur («PAS la frange Mireille Mathieu»), vous passez la porte du salon. Le stress est à son comble, les cheveux tombent sur le sol. Ca y est, vous la voyez et vous pensez: «Ca a l’air plutôt pas mal, non?». Le coiffeur vous sèche le biniou avec dextérité et professionnalisme, vous assurant que la tâche sera tout aussi facile à réaliser chez vous. Oui oui, c’est ce qu’il vous avait dit. Vous rentrez chez vous en mode « parce que je le vaux bien », confiance et frange au sommet.

… VS. RÉALITÉ

Deux jours plus tard, c’est l’heure du premier lavage maison: un petit frisson d’appréhension vous envahi, mais vous vous lancez. Sèche cheveux à la main, vous tentez d’apprivoiser la chose; et là, c’est le drame. Ce que vous redoutiez tant se confirme: vous avez un épi en plein milieu de la frange. Mais un épi du genre indomptable. De la mèche parfaitement coiffée, vous vous retrouvez avec une houppette totalement improbable… et on ne voit qu’elle. Lisser, remouiller, re-sécher, re-lisser, vous tentez le tout pour le tout mais rien n’y fait: votre frange ne ressemble à rien.

PLAN B

Après une crise de larmes, vous soufflez un coup et décidez de changer de stratégie: planquer les dégâts en dissimulant la maudite frange sous 35 barrettes qui vous font ressembler à une enfant. Et c’est là qu’on intervient: FAUSSE BONNE IDÉE!

Il existe des solutions qui pourront vous aider à dompter votre nouvelle coiffure, et à –peut-être- en faire votre meilleure alliée. En voilà 3:

1. UNE BROSSE RONDE EN CÉRAMIQUE

Impossible de coiffer correctement sa frange sans une bonne brosse: pour lui apporter du volume tout en la lissant correctement, on opte pour une version cylindrique en céramique, qui répartit uniformément la chaleur et évite les frisottis. Alliée à un sèche-cheveux efficace, la brosse fera déjà une bonne partie du travail. A éviter: le travail de la frange au lisseur, qui aplatit et enlève tout le volume de la mèche.

L’alternative pratique qui mixe séchage et lissage: la brosse soufflante (avec têtes interchangeables, c’est encore mieux), qui nous fait gagner du temps.

2. UN PRODUIT COIFFANT

Pour rendre sa frange plus facile à coiffer au moment du sèchage mais aussi entre deux shampoings, on s’arme d’un produit coiffant comme le Nectar Thermique de Kerastase, qui vient discipliner la chevelure, la rendre plus souple et malléable lors du coiffage. Attention tout de même à ne pas en mettre trop, au risque de se retrouver avec la frange toute terne et pas très nette.

3. LE LISSAGE BRÉSILIEN

Vous êtes vraiment dans l’impasse et votre frange est définitivement indomptable ? Aux grands maux les grands remèdes: il existe désormais des techniques de lissage à long terme, telles que le lissage japonais ou brésilien, qui permettent de détendre la fibre des cheveux ondulés à bouclés qui ont tendance à frisotter pour les lisser durablement. Plus besoin de passer 30 min à s’énerver sur son sèche-cheveux: votre frange pourra sécher naturellement pendant plusieurs mois!

DES CHEVEUX AU TOP: