Home Beauté Epilation: quelle méthode choisir?

Epilation: quelle méthode choisir?

Epilation: quelle méthode choisir?

C’est chaque été la même rengaine: quelle technique choisir pour se débarrasser au mieux de ses poils disgracieux? On fait le point épilation.

1) RASAGE

C’est sans doute la méthode la plus rapide pour dire au revoir aux poils: qui n’a pas, dans l’urgence, attrapé son rasoir à la va-vite pour s’épiler rapidement avant de partir au boulot? C’est toutefois une technique peu conseillée: contrairement à une épilation à la cire par exemple, le rasoir va simplement venir couper le poil à la surface de la peau, laissant la racine bien ancrée dans l’épiderme. Deux ou trois jours après, vous pouvez donc vous attendre à le revoir pointer le bout de son nez (et souvent plus épais qu’il n’était). Autre malus: le risque d’irritation, encore moins agréable quand la peau est exposée au soleil.

  • Avantage: Super rapide.
  • Inconvénient: Repousse express et risque d’irritation.

2) CIRE

Utilisée froide (en bandes) ou chaude, la cire est idéale pour être tranquille pendant toute la durée de ses vacances (les poils réapparaissent généralement après 3 à 4 semaines). Le poil repousse lentement, et plus fin qu’avec le rasage. Le geste est un peu effrayant au début, mais une fois le coup de main pris, vous ne sentirez plus la douleur. Si vous êtes vraiment frileuse, faites-vous épiler dans un institut!

  • Avantage: Repousse lente du poil et choix large de produits.
  • Inconvénient: Méthode d’épilation un peu douloureuse et il faut attendre que les poils soient assez longs.

3) CREME DEPILATOIRE

La crème dépilatoire (type Veet), c’est la méthode à mi-chemin entre le rasage et la cire que les douillettes adorent. Le principe est simple: la crème, qu’on laisse poser pendant quelques minutes, dissout la kératine du poil. C’est plutôt rapide, on ne sent aucune douleur, mais le duvet revient assez vite –5-6 jours en général. Avec cette technique, attention aux allergies! Faites toujours un test sur une petite surface de peau avant de vous lancer.

  • Avantage: Zéro douleur.
  • Inconvénient: L’odeur, assez chimique et pas toujours agréable.

4) EPILATEUR ELECTRIQUE

On le voit souvent comme un engin de torture pour nos gambettes et nos aisselles. Pourtant, une fois le cap de la première épilation franchi, l’épilateur électrique est un réel game changer: les poils sont arrachés à la racine par l’appareil, dont les minuscules aiguilles reproduisent l’action d’une pince à épiler. Vous trouverez une large gamme d’appareils disponibles; certains sont même utilisables sous l’eau.

  • Avantage: Résultat sur le long terme, bon investissement.
  • Inconvénient: La douleur, assez intense lors des premières utilisations, et les poils qui peuvent rester coincés sous la peau.

5) «THREADING»

C’est la méthode d’épilation ultra tendance du moment: le « threading », ou l’épilation au fil, est une technique ancestrale venue d’Inde radicale pour se débarrasser des poils. Par une manipulation simple, on coince les poils dans un fil fin en arrachant le bulbe d’un coup sec. Le must: utiliser cette technique pour s’épiler les sourcils, afin d’obtenir une belle ligne super précise en un seul geste.

  • Avantage: Gratuit si on le fait soi-même, en apprenant la technique (attention aux dérapages!)
  • Inconvénient: Parfois douloureux et ne s’adapte vraiment que pour le duvet du visage.

6) EPILATION DEFINITIVE

Si l’on veut se débarrasser de ses poils à jamais, une seule solution: l’épilation définitive au laser ou à la lumière pulsée. Le principe des deux méthodes est le même: la destruction du poil par la chaleur (la photothermolyse). Plusieurs solutions: soit on investit dans une machine à utiliser soi-même à la maison, soit on réalise l’opération chez un professionnel (entendez un médecin/dermatologue, seuls autorisés à manier un laser), en plusieurs séances généralement (4 à 8 toutes les 2 à 4 semaines).

  • Avantage: Tranquille pour toujours (ou presque –environ 80% des poils éliminés)!
  • Inconvénient: Le prix (environ 130€ la séance pour le maillot ou les aisselles), la douleur mais qui reste très supportable et l’interdiction de s’exposer dans les 3 semaines après la dernière séance.

D’AUTRES CONSEILS BEAUTE: