Home Beauté Crème solaire: les bons gestes
Crème solaire: les bons gestes

Crème solaire: les bons gestes pour bien l'appliquer et maximiser son efficacité.

 
Vacances riment généralement avec soleil. Si celui-ci présente des bienfaits (synthèse de la vitamine D, sécrétion de mélatonine), ses UV peuvent aussi s’avérer redoutables. Une bonne protection solaire est donc indispensable. Mais trop souvent, la crème solaire est mal utilisée, ce qui en réduit l’efficacité. 
 
Chantal Vriamont,Training Manager Sisley, rappelle quelques bonnes pratiques, pour minimiser les risques.
 
La crème solaire n’est pas réservée aux vacances ou week-ends à la mer. On se protège aussi pour une virée shopping, une balade ou un footing au parc ou une terrasse entre amis. Bref, on dégaine dès que le soleil pointe le bout de son nez. Et on renouvèle régulièrement.
 

Crème solaire: la bonne fréquence

“Une erreur répandue est de penser qu’un SPF supérieur permet d’espacer les applications”, explique la formatrice Sisley. “En réalité, un SPF 50 doit être renouvelé aussi souvent qu’un SPF 30”, c’est-à-dire au maximum toutes les deux heures et systématiquement après la baignade ou une activité durant laquelle on a transpiré. “Les SPF synthétiques, en particulier, se désagrègent avec la chaleur. D’où l’importance d’une application fréquente”.
 

Crème solaire: la bonne application:

La crème solaire doit toujours être appliquée sur une peau bien sèche. Et en couche suffisante. Souvent, on a tendance à ne pas en mettre assez. Les bons gestes: appliquer une bonne couche et ne pas trop étendre, au risque de diminuer l’efficacité de la protection, insiste Chantal Vriamont.

Crème solaire: les points vulnérables

Certaines parties du corps telles que les oreilles, le cuir chevelu, la voûte plantaire, les orteils et les mains ont souvent tendance à être négligées. Il s’agit pourtant de points vulénrables tout aussi exposés. Pensez-y! De même, n’oubliez pas d’appliquer un baume protecteur sur vos lèvres. 
 

Attention aux gommages:

Si le gommage permet de débarrasser la peau des cellules mortes, en affinant la couche cornée, il a aussi un impact sur le mécanisme de défense naturel de la peau. La fonction protectrice de la peau est donc moins efficace. Dès lors, on suspendra les gommages pendant la période où la peau est exposée au soleil.
 
Enfin, on évite l’exposition (mais pas la protection) aux heures critiques!