Le secret pour combattre les signes de l’âge? Les combattre avant qu’ils n’arrivent! Mais quel est l’âge idéal pour débuter cette lutte contre le temps? Sérums anti-âge et crèmes raffermissantes: on s’y met quand?

Les petites pattes d’oie qui apparaissent au coin des yeux, c’est mignon, mais on s’en passerait bien le plus longtemps possible. Mais comment savoir à quel âge commencer à « consommer » les cosmétiques anti-rides? Faut-il prendre de l’avance pour ralentir le vieillissement de la peau ou laisser l’épiderme vivre jusqu’aux premiers signes de l’âge? On vous dit tout.

MIEUX VAUT PREVENIR QUE GUERIR

Même si chaque personne voit apparaître les premiers « signes de l’âge » à de moments différents, les premiers stigmates du vieillissement de la peau apparaissent généralement vers 30 ans: pas nécessairement de rides, mais une peau plus flasque, plus distendue, moins ferme

Il est donc légitime de se demander à quel âge il est utile (et nécessaire) d’avoir recours aux cosmétiques anti-rides. A l’avance? Au moment où elles apparaissent? Sans surprise, on admet de manière générale qu’il vaut mieux prévenir que guérir: l’idéal serait de commencer la cosmétique anti-âge dès 25 à 30 ans. Mais utiliser un anti-rides est loin d’être une solution miracle, et le geste ne doit pas remplacer les étapes habituelles (et primordiales) de nettoyage, d’hydratation et de protection de l’épiderme, qui contribuent grandement au ralentissement du vieillissement de la peau.

UN anti-rides destiné aux femmes de 50 ans risque d’être trop riche pour une fille d’une vingtaine d’année

Pour débuter, on choisit par exemple un soin (sérum ou crème) riche en acide hyaluronique, molécule aux propriétés sans pareil pour combler les sillons et ridules et repulper la peau. Attention toutefois: il est important de choisir un anti-âge ciblé sur sa tranche d’âge, justement! Une crème anti-rides destinée aux femmes de 50 ans risque d’être trop riche pour une jeune fille d’une vingtaine d’année, et provoquer des réactions inattendues (boutons, irrégularités, allergies…) –les soins anti-âge étant formulés pour renouveler les cellules de l’épiderme rapidement, ce dont une peau jeune n’a pas (encore) besoin. Dans le doute et pour éviter les mauvaises surprises, le mieux reste toujours de demander l’avis d’un dermatologue.

LES BONS GESTES

Au-delà du choix des cosmétiques anti-âge, certains gestes sont aussi cruciaux: lors de l’application de sa crème hydratante, par exemple, on tente toujours d’être la plus délicate possible avec son épiderme. Pas de gestes brutaux ou de frottements inutiles; on fait pénétrer les soins avec douceur et précaution et toujours en massant vers le haut du visage. En étirant les produits vers le bas, on encourage davantage le relâchement et l’apparition des ridules. Les mains aussi, il faut en prendre soin: découvrez ici comment bien appliquer votre crème pour les mains!

Détracteur fatal de la peau, le soleil, qui avec ses rayons ultraviolets accélère le processus de vieillissement, en s’attaquant au collagène et à l’élastine qui donnent à la peau son côté pulpeux et «plein». Conséquence aussi d’une exposition excessive au soleil, les tâches brunes, qui apparaissent sur le visage, les mains ou le décolleté et sont extrêmement difficiles à faire disparaître. Dès le plus jeune âge, on prévient sa peau des risques du soleil en se protégeant scrupuleusement avec un indice UV élevé, appliqué régulièrement et en quantité suffisante. Lisez ici nos conseils pour utiliser correctement votre protection solaire!

Enfin -et faut-il encore le répéter?-, rappelez-vous que l’ennemi n°1 de la peau, c’est le tabac: teint terne, ridules voire stries profondes sur le visage, les substances toxiques en font baver à la peau. Pour ralentir son vieillissement, évitez donc à tout prix la cigarette.

Une cure de jouvence!

Sérum Capture Totale

Dior, 190€, à shopper ici

Crème merveilleuse Sanoflore

Sanoflore, 45,95€, à shopper ici

Advanced Night Repair Estée Lauder

Estée Lauder, 84,95€, à shopper ici

Oxygen-Peel Filorga

Filorga, 29,90€, à shopper ici

Crème Jour Abeille Royale Guerlain

Guerlain, 127,50€, à shopper ici

Advanced Génifique Lancôme

Lancôme, 88,95€, à shopper ici

Dreamskin Advanced Dior

Dior, 102,95€, à shopper ici

L’intégral Anti-Âge Sisley

Sisley, 143,95€, à shopper ici

ON CHOUCHOUTE NOTRE PEAU: