Home Beauté Autobronzant: les bons gestes

Autobronzant: les bons gestes

Autobronzant: les bons gestes
En cette période, on a toutes envie d’une bonne mine et d’un teint joliment hâlé. Mais pas forcément la possibilité de partir au soleil. C’est là qu’intervient l’autobronzant… et nos conseils pour éviter de virer à l’orange.

 

Un peu d’autobronzant par-ci, par-là et en un geste, vous voilà transformée, telle une naïade revenue de Saint-Tropez. Attention, cependant, à ne pas commettre l’irréparable. Oui, vous savez ces beauty faux pas qui donnent l’impression que vous êtes restée coincée dans un solarium. Voici quelques étapes essentielles pour éviter ça et quelques-uns de nos produits préférés, si vous ne savez pas à quel autobronzant vous vouer.

1) Exfoliez

Attention, il ne s’agit surtout pas de décaper la peau ! Une fois par semaine suffit, avant et après l’application de l’autobronzant. Pourquoi ? Parce que les cellules mortes sont, entre autres, responsables de la mauvaise adhérence du produit sur votre peau et peuvent ainsi créer des tâches brunâtres. Les peaux superflues empêchent l’uniformité du teint bronzé donc on exfolie tendrement la veille de l’application de l’autobronzant et idéalement quelques jours après.

2) Hydratez

Pour que l’application soit optimale, il faut, au préalable, une peau bien hydratée. Hydratez votre peau au quotidien quelques jours avant l’application, et de manière générale, pour éviter l’effet peau de croco, plus joli sur un sac à main que sur vos jambes! On applique l’émulsion hydratante en pratiquant de petits mouvements circulaires partout sur le corps. Le jour J, après avoir hydraté correctement l’ensemble du corps, on attend au moins 15 minutes avant d’appliquer l’autobronzant afin d’éviter une peau grasse à laquelle l’autobronzant n’adhèrera pas.

3) Appliquez

Étape 1: avec parcimonie!

Dans un premier temps, si vous n’êtes pas habituée au produit, mais aussi pour empêcher toute catastrophe, mélangez toujours votre autobronzant à votre crème corporelle et/ou visage. De cette manière, le produit sera plus dilué et vous évitera des marques trop flagrantes. Appliquez-en, d’abord, de manière uniforme sur tout le corps en veillant bien à ne zapper aucune zone (coudes, talons, genoux,…).

Commencez par le bas du corps, donc par les pieds et remontez à l’aide de petits mouvements circulaires vers le haut. Terminez par les bras. Faites bien pénétrer l’émulsion. Attention, n’insistez pas sur les articulations (plis des genoux, creux des bras, chevilles…) car ces régions sont habituellement moins exposées au soleil. De plus, à ces endroits la peau étant plus épaisse, elle se colore beaucoup plus vite.

Étape 2 : peaufinez

Le lendemain, pour donner un effet hâlé naturel, insistez sur quelques zones clés. Etalez le produit sur les parties bombées du corps, en d’autres termes sur celles généralement les plus exposées au soleil comme les pommettes, les ailes du nez, les joues, le front, le menton, le devant des cuisses, le décolleté….

4) N’oubliez pas

Pour faciliter la pose du produit, de multiples méthodes existent. Des gants spéciaux, des textures différentes comme des sprays ou encore des gels autobronzants à appliquer sous la douche. Dirigez-vous vers la formule avec laquelle vous vous sentez le plus à l’aise.
Geste évident mais qu’on oublie souvent, rincez-vous bien les mains après l’application pour éviter les marques et de tacher vos vêtements. Dans la même idée, ne vous habillez pas tout de suite et ne portez pas directement des vêtements trop serrants qui laisseront des marques de plis sur votre nouveau bronzage.

Plus de beauté

Nos huiles préférées pour le corps

Soleil express: 4 poudres de soleil à tester tout de suite

Conseils pour un teint hâlé, même sans soleil

Tout sur les crèmes solaires