Mettre ses atouts en avant sans en faire trop, et surtout en adaptant son décolleté à sa morphologie? On vous dit comment faire!

1. CONNAÎTRE SA TAILLE

Avant tout et surtout il est e-ssen-tiel de connaître sa taille de soutien-gorge: cela peut paraître évident, mais beaucoup de femmes ne connaissent pas leur taille exacte de tour de poitrine et ont, par conséquent, du mal à trouver un modèle adapté.

Pour connaître sa taille exacte, il y a 3 mesures à prendre:

  • Le tour de poitrine: la circonférence horizontale du corps lorsqu’on place le mètre au dessus des seins
  • Le dessous de poitrine: la circonférence horizontale du corps lorsqu’on place le mètre juste en dessous de la poitrine
  • La taille de bonnet: en soustrayant le dessous de poitrine au tour de poitrine: la différence en centimètres correspond à une lettre qui définit votre taille de bonnet
  • Différence de 13 cm : Bonnet A
  • Différence de 15 cm : Bonnet B
  • Différence de 17 cm : Bonnet C
  • Différence de 19 cm : Bonnet D
  • Différence de 21 cm : Bonnet E
  • Différence de 23 cm : Bonnet F

Lisez aussi ici nos conseils pour choisir le soutien qui offre le bon maintien

2. CHOISIR LE BON SOUTIEN-GORGE

Une fois votre taille connue, il est nécessaire de savoir quel modèle de soutien-gorge s’adapte le mieux à la forme et à la taille de votre poitrine:

  • Les petits seins peuvent se permettre les versions push-up et les balconnets, qui font remonter la poitrine et la mettent en valeur. On opte aussi plus facilement pour les « bralette » et les modèles sans bretelles, qui apportent un peu moins de maintien.
  • Les poitrines moyennes privilégient les modèles sans armatures et les «t-shirt bras» au maintien moyen, un bon basique pour tous les jours.
  • Les poitrines développées misent sur les soutiens-gorge «minimiseurs» (qui réduisent visuellement la poitrine) ou les modèles corbeille, qui apportent un bon maintien.

N’oubliez pas: pour celles qui pratiquent un sport, il est primordial de porter un soutien-gorge ou une brassière adaptée pour une activité sportive –les modèles classiques n’apportant pas le maintien nécessaire pour les chocs que la poitrine subit pendant l’exercice.

Le soutien-gorge bandeau avec bretelles amovibles

Intimissimi39,90€, à shopper ici

Le soutien-gorge push up

Intimissimi35,90€, à shopper ici

Le soutien-gorge balconnet

Intimissimi39,90€, à shopper ici

Le soutien-gorge triangle

Intimissimi35,90€, à shopper ici

Le soutien-gorge balconnet

Intimissimi39,90€, à shopper ici

Le soutien-gorge en dentelle

Intimissimi35,90€, à shopper ici

3. TROUVER DES DÉCOLLETÉS ADAPTÉS

Le décolleté peut changer totalement l’aspect de notre poitrine: un décolleté maxi plongeant ou cache-cœur mettra en valeur les mini poitrines, qui éviteront les modèles qui «aplatissent» visuellement.

Pour les poitrines plus développées, on évite les bustiers et les cols roulés et on privilégie les échancrures carrées ou rondes.

4. ACCESSOIRISER

N’oubliez pas de jouer sur les accessoires: un long sautoir ou un collier qui tombe dans le creux de la poitrine, voire un collier plastron original attireront l’œil vers le décolleté et mettront en valeur votre poitrine.

5. TRICHER UN PEU

Pour maximiser encore plus l’effet de son décolleté, on mise sur un peu de maquillage: on apporte du relief et on augmente les volumes par effet d’optique en appliquant une touche de poudre de soleil dans le creux de la poitrine et un petit coup d’highlighter sur le bombé des seins.

Les plus expertes peuvent même tenter le contouring de décolleté –on vous conseille néanmoins de garder cela pour les grandes occasions, et assumez votre poitrine au naturel!

SANS DESSUS DESSOUS: