Pour les autres, la symbiose et la ressemblance sont telles qu’on les voit presque comme ne formant qu’une seule personne. Mais vécue de l’intérieur, à quoi ressemble la vie de jumelles, triplées ou quadruplées ? Texte: Goele Tielens. Photos: Duncan de Fey. 

Sarah, Margo, Nina & Charlotte (29 ans)

Sarah « Nina et moi allons au fitness ensemble, c’est plus sympa à deux. Et nous partageons toutes un hobby important : nous adorons le shopping. Mais attention, nous avons chacune notre style perso. Charlotte est la plus rock & roll de la bande, tandis que Nina est plus classique. »

Margo « Nous faisons du shopping en ville, mais aussi dans nos garde-robes respectives. C’est génial, on a quatre fois plus de fringues. »

Nina « Je suis contente qu’on ait des styles différents. Jusqu’à 12 ans, on nous habillait pareil, ou bien avec le même modèle dans des couleurs différentes. Je me souviens de combinaisons de ski orange et bleu. C’était mignon, quand on y pense. »

Charlotte « Oui, petites, on ne se posait évidemment pas de questions. Mais aujourd’hui, on aime avoir un look personnel. »

Nina « Il n’y avait pas que des avantages à être quadruplées. Nous avions le même groupe d’amis, le même âge et nous étions attirées par le même style de garçons. Se faire chiper celui dont on est dingue par sa sœur, je vous assure que c’est douloureux. »

Margo « Je n’oublierai jamais que Nina avait un copain que je n’aimais pas du tout. Ils se séparent enfin, et voilà qu’il réapparaît à la table de la cuisine quelques semaines plus tard. Moi qui pensais en être débarrassée, voilà qu’il sortait désormais avec Charlotte (rires). »

Une nuit, je me suis réveillée à 5 heures, je sentais qu’il y avait quelque chose. Plus tard, nous avons appris que Nina était en train d’accoucher à ce moment-là.

Charlotte « Aujourd’hui c’est différent, nous sommes adultes et ne chipons plus le mec de l’autre. Je me suis mariée cet été et mes sœurs ont organisé un fantastique week-end de brûlage de culotte à Amsterdam. Sinon, nous sommes toutes prises par notre boulot et notre carrière. »

Sarah « Et par Mathieu, bien sûr, notre chouchou commun, le fils de Nina. Il a 5 ans et il adore ses trois taties. »

Charlotte « Nina et moi sommes monozygotes. Une nuit, je me suis réveillée à 5 heures, je sentais qu’il y avait quelque chose. Plus tard, nous avons appris que Nina était en train d’accoucher à ce moment-là. Même à distance, on sent l’autre. »

Margo « Nous ne devons pas oublier Maxine, notre demi-sœur du même âge. Nous nous sentons plutôt quintuplées. Et puis nos demi-frère et demi-sœur Mauro et Coletta, qui comptent beaucoup pour nous. Nous sommes très famille. »

Charlotte « C’est pourquoi nos groupes d’amis sont plutôt restreints. Anniversaires, fêtes, festivals… Nous faisons tout ensemble. »

En haut: Sarah (gauche), Margo (droite). En bas: Nina (gauche), Charlotte (droit)

Nina « Et on s’amuse toujours beaucoup. Avec son mari, Charlotte gère une discothèque à Knokke, on adore faire la fête là-bas. »

Sarah « Et rencontrer de chouettes mecs. Et se dire ce qu’on pense d’eux sans mettre de gants. Nous aimons bien rêver à l’avenir. Je me demande si nous pourrions vivre toutes dans la même maison. »

Nina « Jamais ! Margo devrait passer son temps à ranger, car nous sommes un peu bordéliques. J’ai dû nettoyer pendant deux heures avant cette interview. »

Sarah « Je trouve que ça va encore. J’ai la clé de l’appartement de Nina et je viens
parfois faire un peu de rangement. »

Nina « Commençons plutôt par un voyage à quatre : si on allait à Ibiza l’année prochaine ? »

Margo « Ouh là, grosse fête en perspective. Comment voulez-vous qu’il en soit autrement, avec des sœurs qui sont les meilleures amies depuis trente ans déjà ? »

DÉCOUVREZ NOTRE DOSSIER EN INTÉGRALITÉ DANS LE GAEL DE MARS, DISPONIBLE EN LIBRAIRIE.

Ce que vous réserve le GAEL de mars

PLUS DE TÉMOIGNAGES: