Faites le mur

Le top des plus beaux imprimés "papier peint" et quelques conseils pour apprivoiser la tendance.

Cette saison, l'esprit "papier peint" est au coeur de la tendance. La preuve: le toujours très à la page Musée des Arts Décoratifs de Paris consacre une exposition à l'histoire du papier peint depuis le 18eme siècle jusqu'à aujourd'hui. Sur les catwalks de ce printemps/été, les designers, surtout les Italiens, ont pris un malin plaisir à fleurir leurs imprimés sans jamais craindre d'en faire trop. Vous voulez vous plonger dans ce bain de fleurs fashion? Vous avez raison. On n'a encore rien trouvé de mieux pour pimenter un dressing de fin d'hiver. Reste à savoir comment associer ces pièces au look très fort.

Le print foral en pratique

1. Esprit sporty-décalé

Pensez "survêtement de sport porté sur une jupe en cuir", "baskets fleuries glissées sur une maxi-robe colorée et unie", "top raccourci en néoprène associé à un jeans et à une paire d'escarpins". L'idée, c'est de twister le print floral en lui donnant une dimension fleurie, ludique et sympa  en toutes circonstances.

2. Esprit bobo seventies

La tendance florale est directement associée au revival des seventies, une période durant laquelle les papiers peints fleuris rivalisaient d'audace. Pou jouer cette carte vintage sans fashion faux-pas, il est judicieux de glisser une touche de modernité dans votre silhouette vintage. A tester: une boots chic, plutôt qu'un sabot, un sac griffé plutôt qu'une besace en cuir élimé, etc.

3. Esprit trendy

Cette saison, osez le kimono porté sur un legging en cuir ou toute autre pièce à haut potentiel de branchitude. Oui, c'est fort et pas vraiment discret, mais si vous portez votre kimono en version manteau, au coeur de l'été, avec une paire de sandales plates et un joli sac griffé, vous allez assurer en conservant une allure décontractée. 

Marie Honnay

Marie Honnay, journaliste mode, a un gros penchant pour les labels belges et le cuir à toutes les sauces. Sa fashion-fixette: vider son dressing tous les mois pour ne garder que ses pièces fortes du moment et trouver son bonheur illico en ouvrant son placard (tôt) le matin.

Plus d'articles de Marie ici.