La coédition, pour soutenir des projets design

15 aout 2012

Envoyer à un ami
Lampe Waaf, Pierre Stadelmann, L'Edito

copyright: L'Edito

Investir quelques euros, ou plus, dans un objet design ou un meuble auquel on croit, tel est le principe de la coédition. En France, L'Edito en est devenu le spécialiste.

Les amoureux du design se rencontrent sur le net. Via la plateforme française L'Edito, par exemple, ils peuvent épauler financièrement la réalisation d'objets. Le geste donne droit à une réduction lors d'un achat éventuel et même à des royalties. Dans le milieu musical, le concept est bien connu. En déco, c'est plus original !

L'Edito est une société spécialisée dans l'édition, la fabrication et la distribution de meubles contemporains et design. Jusque là rien d'original, sinon que  ses créations, fabriquées en France, souvent sur mesure, sont en bois (multiplis de bouleau, finition érable, noyer, muirapiranga ou chêne) provenant de forêts européennes gérées durablement. Les designers sont aussi invités à optimiser les découpes, à veiller à une consommation réfléchie du bois, et à limiter au maximum colles, solvants etc grâce à une conception "écopensée".


Jeu de séduction


Mais depuis mars 2010, internautes et designer peuvent participer à un projet commun par le biais de la coédition. Le concept est simple : de jeunes designers professionnels soumettent leurs créations à L'Edito. Si ces projets correspondent au cahier des charges préalablement défini  et si elles séduisent leurs experts, elles sont alors proposées aux internautes. Si ceux-ci, tous ensemble, réussissent à  réunir un montant de 1.000 à 5.000 € (selon les enjeux techniques du projet), le nouveau meuble sera référencé. Cette somme permettra de finaliser les études technique de construire les prototypes et de financer les premier investissements marketing. L'objet sera ensuite proposé à la vente, soit sur le site de l'Edito, soit dans son nouveau show-room parisien (rue de l'Hôtel de Ville 18, à 75004 Paris, près de la Cité des Arts). Tant que le financement n'est pas atteint, l'internaute peut, à tout moment, décider de se rétracter.


Royalties

L'internaute qui a décidé d'investir (un minimum de 10 € par objet) est remercié pour son geste de plusieurs manières : une réduction de 20 % sur l'achat de l'objet en question, mais aussi des royalties sur les ventes du meuble qu'il a financé, au prorata de son investissement, et ce pendant 10 ans. A ce jour, environ 60 meubles et accessoires ont été édités et 75 sont en cours de financement.  

Des créations et un concept original à découvrir le le site www.ledito.com.




RB

Réactions

»

Réagir



TAGS

Les sites de sanoma utilisent des cookies. Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?   Plus d’infos   Masquer cette notification